dimanche 21 janvier 2018

Une Braise sous la cendre ~ Sabaa Tahir ~







Titre : Une Braise sous la cendre 
Autrice : Sabaa Tahir
Edition : Pocket Jeunesse
Genre : Dystopie, Aventure, Fantastique
Nombre de pages : 528 pages
Prix : 18.90 euros

Résumé : Je vais te dire ce que je dis à chaque esclave qui arrive à Blackcliff : la résistance a tenté de pénétrer dans l'école un nombre incalculable de fois. Si tu travailles pour elle, si tu contactes ses membres, et même si tu y songes, je le saurai et t'écraserai.Autrefois l'Empire était partagé entre les Érudits, cultivés, gardiens du savoir, et les Martiaux, armée redoutable, brutale, dévouée à l'empereur. Mais les soldats ont pris le dessus, et désormais quiconque est surpris en train de lire ou d'écrire s'expose aux pires châtiments. Dans ce monde sans merci, Laia, une esclave, et Elias, un soldat d'élite, vont tout tenter pour retrouver la liberté... et sauver ceux qu'ils aiment.


Mon avis :

"Le champ de bataille est mon temple.
La pointe de la lame est mon prêtre.

La danse de la mort est ma prière.
Le coup fatal est ma délivrance."



Une "Braise sous la cendre" c'est un peu un coup de point, une baffe en pleine figure.

Tout le monde en a parlé... en parle encore, et au lieu de m'attirer comme un aimant cet engouement me fait fuir, par peur d'être déçue et d'en attendre trop.


Ça faisait quelque temps déjà que cette lecture me trottait dans la tête. Je voulais quelque chose de simple, pas trop déroutant, pas prise de tête, que je pourrais engloutir en une soirée.

C'est chose faite, mais au lieu de laisser mon esprit en paix, cette lecture a eu l'effet inverse !

J'ai complètement vrillé !


L'histoire est prenante, palpitante, à bout de souffle j'ai vu défiler les pages sans pouvoir m'arrêter. C'est le genre de lecture qui vous happe et rien ne peut vous distraire, je devais aller au bout, je devais accompagner Laia et Elias dans leur quête! 


Ce livre est tout simplement magique, le temps s'arrête et on devient de simples réceptacles qui accueil l'histoire de Sabaa Tahir à bras ouvert.

On y retrouve univers riche et unique mélangeant de la dystopie avec un coté de fantaisie orientale. J'ai adoré découvrir ce nouveau monde qui s'étendait sous mes yeux, cet aspect mystique avec des légendes qui prennent vie au fur et à mesure.

Sabaa Tahir a une plume fluide et envoûtante, je me suis même surprise à me dire que je lirais bien ses livres en anglais, chose plutôt rare !

Le schéma de l'histoire m'a aussi beaucoup plus. Un chapitre sur deux on retrouve Laia que j'ai beaucoup aimé. C'est une personne sensible, vraie et totalement réaliste. Elle n'a rien d’extraordinaire et c'est ça qui m'a plu. Un peu naïve et peureuse elle se révèle au court de l'intrigue et évolue. En quête d'identité elle comprendra que sa simplicité est sa force.


Mon coup de cœur revient à Elias qui partage les chapitres avec Laia. Si vous avez lu Red Rising (honte à vous si vous ne l'avez ps fait, je vous encourage grandement, allez lire ma chronique pour changer d'avis haha) j'ai trouvé une petite ressemblance entre Elias et Darrow Tous les deux  sont en quête de liberté, de justice.  Elias est intrépide et sensible, c'est une personnage tellement fort, on l'accompagne dans ses dilemmes et ses choix et j'ai adoré ça.


Il faut savoir que Sabaa Tahir ne ménage pas ses protagonistes, c'était une belle surprise Laia, Elias et bien d'autres comme Izzi ou même Cuisinière vont en voir, ou en on vue de toutes les couleurs. L'univers que nous dépeint l'autrice est beau, sombre et intriguant.


La sensibilité, la libre pensée ne font plus parties de ce monde, faire peur et se faire craindre sont les maîtres mots de ces lieux. 




"Il y a deux sortes de culpabilité. Celle qui te fait sombrer jusqu'à ce que tu ne sois plus bon à rien et celle qui donne une raison d'être à ton âme."

Conclusion :
5/5
En bref c'est une grand surprise et un grand coup de cœur, toutes les émotions se sont mélangées et j'ai adoré être prise de court par certaines décisions. Toutes une vague de sentiments à déferlées sur moi en une soirée et je ne pense pas attendre bien longtemps avant d'engloutir le deuxième tome.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire