vendredi 13 octobre 2017

Le liseur du 06h27~ Jean-Paul Didierlaurent ~

Titre : Le liseur du 06h27
Auteur : Jean-Paul Didierlaurent
Edition : Folio
Genre : Contemporain
Nombre de pages : 208 pages
Prix : 7.20 euros


Résumé : «Voilà, on voulait vous dire, on aime bien ce que vous faites. Ça nous fait drôlement du bien.
Ça va bientôt faire un an que Josette et moi, on vient vous écouter tous les lundis et jeudis matin.»
Sur le chemin du travail, Guylain lit aux passagers du RER de 6 h 27 quelques pages rescapées de livres voués à la destruction. Ce curieux passe-temps va l’amener à faire la connaissance de personnages hauts en couleur qui cherchent, eux aussi, à réinventer leur vie.
Un concentré de bonne humeur, plein de tendresse et d’humanité.

Mon avis général :

"Lorsqu'il ne parlait pas en alexandrins, le gardien faisait des phrases courtes, non pas qu’il fût avare de mots mais il préférait réserver sa voix à la seule chose qui en valut vraiment la peine à ses yeux : le douze pieds."

Le liseur du 06h27 est un livre charmant, plutôt court qui se lit assez rapidement. Il a illuminé ma journée en un clin d’œil. C'est le genre de livre doudou qu'on parcourt avec fluidité. Le récit quelque peu original ne casse pas trois pattes à un canard, mais  j'ai eu l'impression de plonger dans un comte rocambolesque.

Ce livre met en avant le plaisir d'écouter et de transmettre la lecture, lire ce n'est pas forcément un acte personnel, c'est aussi un acte de partage.C'est un livre d'une grande légèreté qui fait particulièrement rire, je pense principalement aux petites mamies qui m'ont beaucoup fait sourire tout au long de ma lecture.

Ce livre m'a donné envie d'avoir moi aussi, un jour le courage de lire devant des gens. En effet le liseur est une personne qui égaille la journée de plusieurs personnes par son geste simple : lire. Pour nous autres lecteurs, lire un livre est une activité plutôt passive... On construit une relation avec notre livre en toute intimité, on ressent des sentiments divers et variés. Mais par contradiction on rentre dans l'action de l'histoire, on tisse des liens avec les personnages, on s'accroche, on voyage ! On devient alors pièce maîtresse de l'histoire par notre implication, on devient actif !

 La lecture peut être aussi un bonheur et un plaisir à partager, écouter une histoire comme lorsque nous étions enfants,  les mots étaient alors de simples arabesques dépourvues de sens, un partage rêveur pourvu d'imagination.

J'avoue que je n'ai pas beaucoup parlé du livre en lui même, mais cela reste un livre court, vaste, avec une petite déception sur le manque d'information. J'aurai voulu que l'auteur creuse un peu plus son récit, mais voilà je voulais vous en parlez car c'est une petite retombée en enfance.

"N'oublie jamais ça, petit : on est à l'édition ce que le trou du cul est à la digestion, rien d'autre !

Conclusion :

Un livre court où il ne se passe pas énormément de choses. Il apporte tout de même du baume à notre coeur de lecteur. Si vous voulez une petite lecture doudou d'un soir qui fait sourire, je le recommande totalement !

~ L'avez-vous lu ? ~
~ Qu'en avez-vous pensé ? ~

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire