jeudi 28 janvier 2016

Méto tome 1 La maison ~ Yves Grevet ~



Auteur : Yves Grevet
Édition : Pocket Jeunesse
Genre : Dystopie, Aventure, Mystère
Nombre de pages :  236 pages
 Prix : 6.20 euros


4ème de couverture : Méto vit enfermé avec une soixantaine d'autres enfants dans une grande maison aux règles très strictes. Répartis en quatre classes d'âge, ils obéissent aux ordres des "César", des adultes inflexibles, et vivent dans la hantise de grandir trop vite. Car lorsqu'un enfant dépasse la taille réglementaire, il sort de la Maison et on ne le revoit plus jamais... Pourquoi sont-ils enfermés là ? Qu'y a-t-il à l'extérieur ? Ils n'ont plus aucun souvenir de leur passé, et personne pour leur répondre. Jusqu'au jour où Méto rencontre Romu, un enfant bien plus grand que les autres...


Mon avis général : 

"Le passé, comme dit César 2, c'est l'histoire des autres et on ne doit s'occuper que de sa propre histoire"

"Méto" est le premier tome d'une trilogie que j'avais lu il y a fort longtemps dans ma jeunesse (lol). Je me rappelle l'avoir emprunté à la bibliothèque, et j'avais adoré. Bizarrement se sont les seuls souvenirs que j'ai de cette lecture qui m'avait pourtant marqué à l'époque car c'était le premier livre dystopique que je lisais, du coup nostalgique comme je suis, j'ai voulu le relire !

Je dois vraiment avoir un soucis de mémoire, je suis comme un poisson rouge et ça peut avoir son avantage si on veut redécouvrir un livre qu'on a déjà lu ! C'est donc avec plaisir que j'ai relu Méto, et j'ai tout bonnement adoré.

Pour moi ce premier tome a quelque chose d'unique dans sa manière de présenter les choses et aussi dans son mystère. Certes c'est un livre assez court qui se lit très vite, mais il est tout de même riche en informations et on en voit pas défiler les pages !

Yves Grevet arrive avec son écriture plutôt linéaire et efficace à nous embarquer dans un univers plus que déconcertant. On se retrouve dans un monde et dans une intrigue qui délivrent des messages forts avec des mystères, en gros il est impossible de lâcher le livre avant de l'avoir fini !

Je suis tout simplement devenue encore une fois accro, je veux savoir le dénouement final il y a encore trop d'éléments inconnus mis en place !

Les personnages quant à eux sont assez bizarres dans le sens ou on va suivre les aventures de Méto et rencontrer tout ses camarades, mais tout au long te l'histoire je n'arrivais pas à les cerner, on se retrouve plonger dans l'inconnu
Tous les enfants ont des faux prénoms, ils vivent dans un huis clos à l'écart du dehors ce qui crée une ambiance particulière. Tout est faux si bien qu'on ne connait pas vraiment leurs intentions et qui ils sont réellement, nos seuls repères sont les actions et les pensées de Méto.
Méto il est cool, tout simplement car il vient de loin, et durant les 236 pages du roman il évolue à une vitesse sidérante !

Je n'ai pas pu m'empêcher de me mettre à la place des enfants, si jamais je m'étais retrouvée à leur place comment aurais-je réagit ?
 Ce livre remet vraiment pleins de choses en cause au niveau de la construction d'une société ou de l'éducation, bref c'est vraiment un départ sans faute.C'est vraiment un livre qui m'a marqué que se soit lors de ma première lecture ou maintenant !

 "Il parle d'un objet qu'il appelle "maman". Il ne sait plus exactement à quoi il ressemble. Mais ce mot ne le quitte pas. Ce dont il est sûr, c'est qu'il y a une relation entre cet objet et le moment du coucher, et aussi qu'il est chaud et doux. Il pense que c'est peut-être une autre façon de désigner un oreiller ou une couverture."

Conclusion : Bref vous l'aurez compris je vous conseille à 100% cette lecture, si vous ne connaissiez pas l'univers de Méto plongez vous dedans vous ne le regretterez pas !!

Ma note : 4/5 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire